Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 6 mars 2014

Durée de lecture : 15 mn

Nombre de mots : 3170

Une famille de deux enfants s’installe dans une maison de banlieue. Un quotidien heureux se créé, malgré des difficultés avec les différents voisins.

Il y a eu des fêtes, dans la maison, dans le jardin, sous le noisetier quand il fait chaud. Les cerisiers, pendant deux semaines au mois de mars, enchantent tout le quartier.


5 commentaires :

  • Un récit qui nous rappelle l’importance de l’entrelacement dans la ville : des entrelacs de bâtisses et de jardins, de rues privées et de quartiers populaires. La ville devrait être une mosaïque d’espaces différents habités par des personnes avec des besoins différents. La variété des personnages et des situations du récit mettent en avant cette cohabitation entre personnalités et habitats différenciés y compris comme le décrit si bien Françoise Delmas les oiseaux qui bénéficient de la mitoyenneté de plusieurs jardins.


  • Le vivre ensemble, un investissement humain au présent, sans compter le don de soi, sans considérer l’élan de solidarité comme une épargne qu’un jour tout nous soit restitué.
    J’ai habité une rue, enfant... Les maisons étaient toutes mitoyennes les unes aux autres.
    les pignons étaient orientés une face sur la rue et l’autre sur les jardins. Les murs en délimitaient les limites de propriété. Il n’était pas rare de voir des tessons de bouteille scellés sur les sommets des murs déjà haut... Entre la proximité et la promiscuité, le fossé peut paraître, parfois si facile d’accès, qu’il semble le ru duquel un rien de pluie suffit à l’inonder...


  • Merci pour vos commentaires qui complètent et élargissent mon récit. Je suis heureuse qu’il vous ait inspiré ces réflexions.


  • Je trouve votre récit plein de couleurs et de drôlerie même s’il est aussi quelques fois un peu grave. J’aime ben son rythme et ses sonorités qui lui donnent un côté burlesque et très visuel.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.