Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Laurence Louis-Lucas

La peinture et les mots comme façon d’être au monde.


Récit

Pour ceux qui restent  

Chronique d’un sida en 1993.

Tu n’habiteras plus ton corps, c’est tout.

Publication : 12 janvier 2016

Durée de lecture : 28 mn

Nombre de mots : 5780

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Merci pour votre lecture ainsi qu’à Pauline Miel de "Raconter la Vie" qui m’a accompagnée pour aboutir ce projet.
    Heureusement, les choses ont changées depuis les années 90. Le sida aura permis cela, de changer les rapports des patients à la maladie et aux médecins. La souffrance est davantage prise en compte aujourd’hui.

Amis :