Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Marchands de travail -
par Lucie Tourette, Nicolas Jounin

Le livre est disponible chez votre libraire habituel ou sur son site. Pour acheter le format numérique, cliquer ici :

Samira, Samuel, Philippe, Daniel et Etienne vendent aux entreprises du bâtiment une marchandise qui ne leur appartient pas, la force de travail des ouvriers. Ces « commerciaux d’intérim » sont des intermédiaires, artisans d’un marché instable, où se redéfinissent sans cesse les tarifs et les conditions d’emploi. Ils ont un minimum de diplômes, certains étaient auparavant secrétaire, manœuvre ou ferrailleur, mais ils s’assurent, grâce à leurs fichiers d’intérimaires et leur culot, de gros revenus. Ils aimeraient se voir en assistantes sociales ; ils contribuent pourtant à accroître l’insécurité et la précarité des ouvriers.

Samuel passe dix ans de sa vie sur les chantiers. Après avoir tâté du coffrage (la fabrication des moules du béton armé), il s’oriente vers son complément, le ferraillage (la confection et la mise en place des armatures.


Liaisons Sociales Magazine :

Sud Ouest  :

Entreprise & Carrières :



Permalien



Copiez le code d'intégration


  • Publication : 6 novembre 2014
  • Pagination : 96 pages
  • Format : 140x205
  • ISBN : à préciser

4 commentaires :

  • J’aimerais poser une question aux auteurs de cet excellent livre : cela fait-il au bout du compte une différence de travailler pour Samira ou pour Philippe ?


  • Oui et non... Contrairement à Philippe, Daniel ou Etienne, Samira n’a jamais fait appel à la police pour régler une affaire avec un salarié sans papiers. Contrairement à Philippe, elle ne fait pas de plaisanteries racistes devant les intérimaires étrangers. Ce sont des différences de taille. Mais dans le quotidien du travail, cela ne change pas grand-chose pour un intérimaire de travailler pour Samira ou pour Philippe : l’un comme l’autre évoluent au sein d’un marché régi par les mêmes règles du jeu, qui repose sur la précarité des intérimaires.


  • pour ceux qui veulent poursuivre avec un très bon ouvrage sur le même theme, je conseille de lire "chantier interdit au public" de nicolas Jounin.

    une plongée dans le milieu du btp, et plus particulierement celui des agences inteirmaires....


  • Ce livre est un véritable choc !
    On aurait pu penser que les agences d’intérim aidaient les gens à trouver du travail. On découvre comment ces agences revendent des travailleurs immigrés acculés à des conditions de travail insupportables. En toute bonne conscience...



Votre commentaire

Vous devez être connecté(e) pour soumettre un message