Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

On compose avec les sons qu’on entend -
par Céline B.

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 30 novembre 2015

Durée de lecture : 15 mn

Nombre de mots : 3050

Être responsable d’une pension de famille.

Je ne sais pas comment expliquer, mais j’ai toujours été sensible aux gens qui vivent un peu à côté des autres.

[Témoignage recueilli par Pauline Miel.]


Peindre les murs de la pension de famille :


3 commentaires :

  • Ce témoignage franc et sensible m’a touchée. Je croyais que l’autisme enfermait les gens en eux-mêmes et je vous vois au contraire tournée à fond vers les autres. Votre expérience et votre personnalité sont riches.


  • Beau texte effectivement chacun ses sons la responsabilité des autres je le crois ne s’apprend pas c’est inné ou une nècessité quoi qu’il en soit l’un sans l’autre l’on n’est rien (Octau) Mme Moi


  • Merci pour votre témoignage touchant et bonne chance pour votre nouvelle aventure : celle de mère !



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.