Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Je construis vos maisons -
par Christophe Chinas

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 2 juin 2015

Durée de lecture : 10 mn

Nombre de mots : 2030

La voix d’un charpentier.

Avant mes 25 ans je n’avais jamais touché un marteau.


5 commentaires :

  • Un très beau récit pour un très beau métier. Beaucoup d’étudiants en lettres et de jeunes diplômés dans mon entourage envisage de se reconvertir dans des métiers manuels. Je ne suis pas certaine qu’ils trouveront la reconnaissance qui leur fait défaut dans leur secteur d’étude peu gratifiant puisque, pour beaucoup de monde, "écrire" n’est pas "faire" ni "construire". Un grand nombre de personnes n’accordent de valeur qu’à ce qui est matériellement palpable et, puisqu’ils ne peuvent pas toucher les heures passées à la création et à l’entretien d’un site, à la correction ou à la traduction d’un texte, à la recherche et la mise en forme d’informations pour un article. A l’inverse, certains "intellectuels" demeurent persuadés qu’user son corps ne demande pas d’user son esprit, et que la fatigue physique, qu’ils appellent entre eux la "bonne fatigue", et préférable à la fatigue morale. Le constat que vous faites dans votre corps de métier est le même partout. Grâce à votre témoignage et à ceux des autres bénéficiaires du site, peut-être arriverons nous un jour à estimer le travail de chacun pour ce qu’il est et ce qu’il requiert en savoir-faire.

    Merci.


  • Viktoriro :

    L’homme debout a une belle plume comme le tailleur de pierre. Ils sont tous les deux en haut et nous donnent le vertige.Viktoriro.


  • On sent la même passion pour votre beau métier que chez le tailleur de pierre. J’espère que vous allez donner envie à de nombreux jeunes de choisir un métier qui puisse satisfaire les mains et l’esprit et les faire partir joyeux, regardant le ciel du matin vers leur travail.....Merci !


  • Votre texte est magnifique. Vous avez cette double capacité à travailler de vos mains et à savoir dire votre réalité avec beaucoup de justesse, une certaine poésie et énormément de force. Je pense que votre témoignage est rare et précieux. Merci.


  • ha c’est magnifique et je voudrai en savoir plus sur votre métier :)



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.