Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

De ceux qui traitent de l’écrit -
par Olivier Manesse

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 5 décembre 2014

Durée de lecture : 30 mn

Nombre de mots : 6010

Etre traducteur.

C’est qu’il ne suffit pas de connaître une langue pour en faire n’importe quoi.


3 commentaires :

  • Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’est votre métier. Tout est très bien tourné et illustré, et on comprend parfaitement où vous voulez en venir. Je regrette un peu que vous n’ayez pas ponctué votre récit d’anecdotes "amusantes", qui auraient rendu votre texte un peu plus fluide dans la mesure où, même si on sent bien que vous vous êtes efforcé de vulgariser, reste technique.
    Je vous remercie de m’avoir fait découvrir votre travail,
    et je vous souhaite bon courage.


  • Bonjour,
    Je suis très sensible et intéressé par votre aimable commentaire. Tant mieux si j’ai pu faire découvrir un aspect du métier. Je comprends tout à fait votre "frustration", mais j’ai une vraie raison, qui est celle de la charte éditoriale, voulant que les récits soient limités en nombre de caractères. Ce que j’ai pu livrer est déjà bien raboté par rapport à un premier texte et j’ai encore dû réduire pour tenir en étant quasiment au plafond permis. Des anecdotes, il en est naturellement des centaines toutes plus ou moins drôles, loufoques ou tristounettes. Mais, finalement, c’est bien de ne pas pouvoir tout dire parfois... Bien cordialement, Olivier


  • C’est vrai, cet aspect m’était complètement sorti de la tête ! Peut-être aurais-je la chance de lire la version complète de votre récit un jour.
    Merci encore pour votre témoignage.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.