Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Autour de l’axe d’un crayon -
par Steve Golliot-Villers

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 20 février 2014

Durée de lecture : 3 mn

Nombre de mots : 770

Comment devenir tatoueur ? Pourquoi choisir d’être indépendant plutôt qu’employé ?

Poussé par la nécessité de subvenir à mes fonctions vitales basiques, j’ai enfilé le morne uniforme de vendeur en micro-informatique.


7 commentaires :

  • Bonjour,
    J’aime le dessin, pas les tatouages (ça rappelle les galères), mais votre récit m’a bien plu.
    Bon vent à vous,
    Catherine Martinez


  • Une jolie plume, en plus du beau coup de crayon !!!
    Merci !


  • Merci Sabine, pour ce double compliment.
    et merci Catherine avec un peu de retard....


  • L’un des derniers à vivre d’une passion, mais ne sais tu pas que cela est interdit ? Je blague..... mais j’ai la réelle impression que tout ce qui peut faire plaisir à l’être humain, du moins, ce qui le prend par les tripes, est voué à l’échec d’une manière ou d’une autre par les règles, taxes, "normes" de la société. Fait durer ce "pied de nez" le plus possible... mais après, je te comprends... A la prochaine nouvelle, l’artiste !


  • Merci Vicky, la lutte continue, même si parfois on a envie de déclarer forfait face à des Goliaths toujours plus lourds et plus affamés.


  • Ton texte est comme toujours une gourmandise littéraire.
    Cette fois-ci j’ai senti poindre une réelle lassitude, tiens bon (tant que faire se peut !), je connais les écueils de l’entrepreneuriat, ils ne valent pas les prises de têtes qu’ils t’imposent.
    Ce qui t’empêche de te concentrer sur l’essentiel : ton Art.
    Amitiés



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.