Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Nadège Auriel

Amoureuse de la vie, je suis humaniste et sensible. Je déteste les choses superficielles, je suis attirée par l’authenticité, tant chez les gens que dans mes choix de livre ou de film. J’ai grandi dans un petit village du Nord Aveyron jusqu’au divorce de mes parents en 1986.
Mon père a vécu dans ce village jusqu’à sa mort en 2010. Depuis 1997 j’habite la Gironde où j’exerce un travail de fonctionnaire. J’ai aujourd’hui 40 ans.
J’aime les mots, les gens, les chats, la vie, le chocolat, faire un jogging, lire un roman, regarder un thriller, etc. Je vis l’instant présent, sens en éveil et j’en ai parfaitement conscience. Je ressens précisément mes peines, mes joies, mes colères, mes larmes depuis que j’ai perdu un être cher : mon père. Je me suis retrouvée, rassemblée, le chemin fut long , il est parfois encore fragile mais je me sens aujourd’hui vivante après avoir été il y a trois ans littéralement par terre, explosée, torturée, douloureuse, meurtrie, handicapée... L’écriture de ce modeste livre a été cathartique, comme une renaissance !


Récit

Jamais un stylo ne m’a paru aussi lourd  

Une jeune femme apprend à faire le deuil de son père.

Sa mort m’a permis de mesurer ce qu’était l’irréversible, mais aussi l’infini.

Publication : 4 mars 2014

Durée de lecture : 6 mn

Nombre de mots : 1260

Bibliothèque


Ses derniers commentaires