Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Dominique FATON-PONTUS

Quand j’étais petit, je lisais 3 livres par jour, au fond 2 la classe, près d’1 radiateur. J’en ai écris 6.
0 éditeur n’en n’a voulu : comme la Vache qui Rit, je suis trop lourd, trop noir, trop provincial, trop lettré, trop pas classable dans une catégorie.
J’assume mes grands ancêtres et leur influence : Raymond Queneau, Céline, Alexandre Vialatte, et tant d’autres.
J’assume d’avoir plus de 300 mots de vocabulaire, d’aimer les adjectifs et l’imparfait du subjonctif ; et de faire parler les gens comme ils parlent dans la vraie vie.
J’assume ma dépression joyeuse, ma tendresse ironique, ma pensée foutraque, mes colères homériques, mes propos graves, mon humour et ma dérision.
Les petits textes que je vous soumets ici ne sont pas très représentatifs de ce que j’écris... Un jour peut-être...

Abonnements :



Bibliothèque


Ses derniers commentaires

Amis :