Le roman vrai de la société d'aujourd'hui.
Soyez-en les personnages et les auteurs.

||

Le corps des autres -
par Ivan Jablonka

Le livre est disponible chez votre libraire habituel ou sur son site. Pour acheter le format numérique, cliquer ici :

Cette enquête porte sur les esthéticiennes, dont le métier consiste à s’occuper du corps des autres, pour leur bien-être et leur agrément. Privilège de celles qui rendent belles ; abaissement de celles qu’on admet dans son intimité. On se confie, on s’accorde un moment à soi. Mais ces spécialistes du corps ne se contentent pas d’épiler ou de masser. Elles jouent aussi le rôle du psy, du coach, de l’infirmière, de l’assistante sociale, dans les instituts où elles travaillent – ces fabriques de la beauté moderne.

Il y a des journées plutôt manucure, des journées plutôt épilation et des journées où il y a un peu de tout. Avant l’été, on a beaucoup de beauté des pieds. L’hiver, c’est des massages, des soins du visage.



Le Billet de Sophia Aram : "Le corps des autres" par franceinter

ELLE



Télérama


Permalien



Copiez le code d'intégration


  • Publication : 02/04/2015
  • Pagination : 112 pages
  • Format : 140 x 205
  • ISBN : 9782370210340

2 commentaires :

  • je viens de lire cette étude . Je suis professeur d’esthétique su Paris. j’ai beaucoup apprécié la façon dont l’auteur parle des esthéticiennes. On y lit du respect pour ces femmes qui ont choisit ce métier qui semble ingrat mais qui nous enrichit quotidiennement.
    C’est souvent le discours que j’ai avec mes élèves esthéticiennes nous donnons beaucoup et souvent on ne reçoit pas grand chose c’est un métier "don de soi". mais tellement valorisant pour soi.
    je suis vraiment tout à fait d’accord avec la partie sur l’épilation du maillot. .l’attitude de certaines clientes est avilissantes. C’est pour cela que j’insiste auprès de ces jeunes filles que notre métier n’est pas d’être "épileuse" et que l’on se doit de représenter une autre image. Elles préparent un diplôme qui est de niveau IV c’est un baccalauréat la culture générale est partie prenante de notre métier.
    Un grand merci à vous M.Jablonka
    Jacqueline Samama


  • Je viens de dévorer "Le corps des autres". Je suis esthéticienne à domicile et franchement j’ai totalement retrouvé mon métier, les clientes et l’ambiance.
    Je suis titulaire d’un CAP et d’un BAC PRO Esthétique. J’ai effectué des stages en instituts, parfumerie et résidence pour personnes atteintes d’Alzheimer. J’ai vu et connu un peu de tout. Avant de me mettre à mon compte j’ai travaillé en institut.
    Jamais je n’aurai pensé devenir esthéticienne, c’était trop "prout prout" pour moi. Je voulais devenir assistante sociale ou éducatrice spécialisée et finalement je suis esthéticienne. Super nature et parfois ça peut déranger mais je ne veux pas me prendre la tête. Je veux apporter de la relaxation et du bien-être aux gens.
    Merci d’avoir donner sa véritable image à notre métier pas toujours rose mais que l’on aime.
    Océane Kraushaar / Océane Esthéticienne à Domicile



Votre commentaire

Vous devez être connecté(e) pour soumettre un message